Vous êtes ici : AccueilJe m'informe!Thématiques

Thématiques


Trois grandes thématiques structurent les discussions du groupe de travail : la culture est-elle accessible au citoyen? la politique culturelle répond-elle aux besoins des milieux culturels (analyse de la mécanique de subventionnement et de la chaîne de production culturelle, de l'amateur au professionnel) ? est-ce que la Région de Fribourg rayonne ? Ces trois grandes questions, que l'on pourrait intituler Accessibilité, Organisation et Rayonnement, en induisent d'autres et impliquent de débattre sur des thématiques bien plus vastes...

Les discussions des membres du groupe de travail sont encore confidentielles, et l'on ne peut ici révéler la teneur des échanges. Nous pouvons néanmoins citer, dans le désordre et en vrac, quelques-unes des thématiques sur lesquelles se penche actuellement le groupe d'experts : 

l'accès à la culture - la complémentarité entre public, amateur et professionnels - la culture comme vecteur d'intégration - les conditions de création - les synergies avec l'économie, avec le tourisme - le rayonnement culturel - la Déclaration de Fribourg - culture et développement durable - et bien d'autres encore...

 

Quelques thématiques en bref

Pourquoi soutenir la création d'oeuvres culturelles si l'on ne se préoccupe pas de leur accessibilité? Une politique culturelle ambitieuse ne peut faire l'impasse sur l'accès à la culture. Le professeur Riccardo Lucchini, membre du groupe de travail, livre dans le numéro d'Universitas d'octobre 2013 son opinion personnelle sur le sujet.

L'artiste, le créateur, le porteur de projets culturels est-il suffisamment reconnu par notre société fribourgeoise ? Alors que le médecin, le juriste ou le maçon sont payés pour le travail fourni, l'artiste est encore bien souvent en grande partie bénévole... et il passe le reste de son temps à trouver les soutiens nécessaires à la mise sur pied de ses projets. Demande-t-on à l'ingénieur de chercher lui-même les fonds nécessaires à la construction d'un pont par exemple?

La culture est indéniablement un vecteur d'intégration. Ce sont en grande partie les projets culturels qui cimentent une société, qui apportent de l'âme à un quartier ou qui font que le "vivre ensemble" n'est pas seulement un "vivre les uns à côtés des autres"...

Que faire de cette culture dont on dit qu'elle est transversale? L'artiste, le porteur de projets travaille souvent à la jonction entre plusieurs univers, plusieurs milieux. La culture est par nature une chose qui traverse la société de part en part. La politique culturelle a tout à gagner à prendre conscience de cela, et, par une mise en réseau dynamique des acteurs (culturels et autres), à stimuler les projets. L'action doit-elle venir d'en-haut et encourager les synergies entre culture et économie, culture et tourisme, etc?

Que doit entreprendre une politique culturelle pour exporter les projets artistiques créés sur son territoire? Faut-il mettre en place, comme le suggérait Daniel Fontana lors de la conférence de lancement des Assises le 28 février 2013, un label qui exporte les artistes fribourgeois, ne serait-ce qu'à Berne ou à Lausanne? Ce label doit-il viser plus loin? Y aurait-il des propositions à faire pour la nouvelle politique culturelle?

Quel est le lien entre les Assises de la culture et la question plus générale du droit de chacun de participer à la vie culturelle ? La Déclaration des droits culturels, dite aussi Déclaration de Fribourg, permet de clarifier l'importance cruciale de ces droits, libertés et responsabilités, ainsi que des dimensions culturelles des autres droits de l'homme. La culture est un droit, et la responsabilité de toute politique est de garantir à chacun la participation à la vie culurelle de son choix et d'exercer ses propres pratiques culturelles.

Penser le lien entre culture et développement durable, c'est attirer l'attention sur tous ces actes culturels qui rythment nos vies quotidiennement et qui, tout en semblant anodins, sont indispensables. Si la durabilité culturelle doit être thématisée, c'est bien sur ce terrain-là; la culture forme les individus au contact de leurs semblables et de leur environnement, culturel et naturel; elle livre aux générations futures de nouvelles connexions entre les individus, les groupes d'individus, les associations et les collectivités.

Bibliographie

Les processus des "assises de la culture" sont déjà bien rôdés en France. Avec divers degrés de participation du citoyen, des Assises ont eu lieu à Montpellier, Strasbourg et Montreuil, par exemple. En Suisse, les Assises des musiques actuelles de Vevey sont encore dans nos mémoires.

> Assises des musiques actuelles, Vevey, 19 novembre 2012

> Diagnostic, Les Assises de la culture de la ville de Strasbourg, décembre 2009

> Assises de la culture. Une nouvelle ambition culturelle pour Montreuil

Quelques revues ont alimenté les réflexions des Assises fribourgeoises. La dernière en date, la revue universitaire "Universitas", à laquelle ont collaboré d'une part Riccardo Lucchini, membre du groupe de travail, et d'autre part Patrice Meyer-Bisch, professeur d'éthique de l'Université de fribourg et organisateur de séminaire et conférence en marge des Assises.

> Universitas, Magazine scientifique de l'Université de Fribourg, octobre 2013

Ouvrages. 
> L'esthétisation du monde par Gilles Lipovetsky, Jean Seroy, Gallimard, Paris, 2013

> Notre bibliographie exhaustive

 

Evénements à venir

Envoyez vos propositions!
Nom (*)

Please let us know your name.
Prenom (*)

Entrée non valide
Email (*)

Please let us know your email address.
Sujet (*)

Please write a subject for your message.
Piece jointe (*)

Entrée non valide
Message

Please let us know your message.



Go to top